Nos réalisations

Placé sous le Haut Patronage du HCME le SPA appuie le partenariat entre les communes et les Services Techniques Déconcentrés (STD) de l'Etat dans sa mise en œuvre sur le terrain (dans l'esprit de l'appui conseil et de l'accompagnement technique aux CT par les STD départementaux). La mission principale du dispositif est de desservir le territoire de la commune en prestations de services publics à destination des populations des zones reculées.

Initié par le HCME avec l'appui des partenaires techniques et financiers notamment de La coopération française à travers le projet Modernisation de l'Etat et Décentralisation au Niger (MEDEN) qui a financé le SPA pour les communes de Iférouane, de N'gourti et de Tillia, de La Coopération Allemande (GIZ) à travers le ProDEC en cofinancement avec l'Union Européenne (UE) ont financé le SPA pour les communes d'Ingall et Tchintabaraden et de L'UNICEF dans le cadre des communes de convergence a financé le SPA dans les communes de Foulatari et de Tarka.

 

 

lieux spa

OBJECTIF DU SERVICE PUBLIC AMBULANT (S.P.A) 

Contribuer à l'amélioration de la délivrance des services publics dans les mairies des zones nomades.

 

APPROCHES GENERALES DU SPA

Le système de service public ambulant dans les communes des zones nomades consiste à mettre en place un dispositif institutionnel permet-tant de délivrer des prestations de services publics aux citoyens des communes dans leurs lieux de résidence.

Ce dispositif qui intègre la participation de tous les acteurs communaux de développe-ment est scellé par un contrat de partenariat entre le préfet et le maire et doté de moyens nécessaires et d’un mécanisme de fonction-nement bien élaboré, pour mobiliser les services techniques déconcentrés de l’Etat et les services communaux, dans un cadre de partenariat mutuellement avantageux.
Il permet aux deux parties de mobiliser les services techniques déconcentrés de l’Etat, les services techniques communaux, et le cas échéant les organisations de la société civile et les opérateurs privés. L’expérience est menée sous l’encadrement tech-nique des Ministères concernés et la coordination du Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat qui en assure la capitalisation et le partage avec les autres collectivi-tés territoriales et acteurs de développement local et régional.
Des véhicules adaptés et équipés de kits définis en rapport avec les com-munes et les services techniques centraux et déconcentrés de l’Etat sont mis à la disposition des communes concernées pour effectuer des missions de prestation des services publics tels que l’Etat civil, les interventions dans le do-maine de la santé humaine et animale, l’alerte avancée sur des pro-blèmes d’hydrauliques, des attaques acridiennes, la sensibilisation sur la scolarisation, la veille relative aux activités et circulations dans la zone  d’intervention et plus généralement la formulation de toutes demandes vis-à-vis de la commune d’origine.

Le SPA est animé par des organes participatifs qui permettent de créer un mécanisme de concertation entre l’Etat représenté par le préfet qui est responsable des services techniques déconcentrés, les autorités commu-nales représentant la population, et les organisations de la société civile afin de définir et de satisfaire les besoins urgents en termes de prestations de services publics aux usagers communaux.

Pour préparer de façon méthodique le cahier des charges fonctionnel, le mode de gestion administrative et les budgets d’exploitation de ces véhi-cules, des concertations préalables sont organisées à travers des missions exploratoires sur les sites en vue d’identifier avec les différents acteurs les besoins des populations en services publics ambulants et les moyens né-cessaires pour adapter le dispositif à la situation sur le terrain.

 

POURQUOI LE S.P.A DANS LES MAIRIES DES ZONES NOMADES ?

Ces zones se caractérisent par une faible présence des services publics (locaux comme ceux de l'Etat) ayant pour conséquence un accès très limité des populations aux services de bases et une faible connaissance du rôle joué par l'Etat et les collectivités territoriales.

Aussi le Haut Commissariat à la modernisation de l'Etat (HCME) a t'il initié le SPA pour :

  • permettre aux mairies des zones nomades d'offrir aux populations des services publics de base à travers l'organisation de missions conjointes des services techniques organisées par la commune, le département et éventuellement les partenaires techniques et financiers;
  • accroitre l'offre de services publics aux citoyens et renforcer les liens entre les usagers et la commune tout en contribuant de manière significative à l'améliorer l'environnement sécuritaire.

 

 LES ENJEUX DU SPA

Capitaliser et répliquer l’expérience dans le plus grand nombre de communes sur le territoire national,

  • Assurer la pérennisation des dispositifs mis en place;
  • Contribuer à la confirmation de la présence de l’Etat sur l’ensemble du territoire national;
  • Veiller à une gestion rigoureuse du dispositif entre élus locaux et autorités déconcentrées de l’Etat,
  • Contribuer à lutter contre les disparités entre les com-munes,
  • Optimiser et mutualiser les moyens des Communes;