Archives des actualités

Les 12, 13 et 14 juin 2019 s’est tenue à l’Ecole Supérieure de la Télécommunication (EST) de Niamey, une session de formation des formateurs à l’intention des conducteurs des taxis et des minibus communément appelés Faba-Faba. Cette formation organisée par le Haut-Commissariat à la Modernisation de l’Etat(HCME) en collaboration avec la ville de Niamey et d’autres structures partenaires à savoir 

 

  • Ministère en charge de la Renaissance culturelle ;
  • Ministère en charge des Transports ;
  • Agence Nigérienne pour la Sécurité Routière (ANISER) ;
  • L’Agence de l’’Union Africaine ;
  • Ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement ;
  • Ministère en charge de l’environnement.

Cette formation a été assurée par plusieurs formateurs sur des thématiques différentes.

Etaient présents à cette cérémonie d’ouverture :

-          Monsieur Amadou Saley Oumarou : Haut-Commissaire à la Modernisation de l’Etat ;

-          Monsieur Mouctar Mamoudou : Président de la délégation Spéciale de la ville de Niamey ;

-          Monsieur Dandi Adamou : Directeur Général de la Renaissance Culturelle ;

-          Monsieur Samaila Idi Dan Bouzou : Chef du Département de la formation et du Renforcement des Capacités au HCME

-          Le Président de la sous-commission transports de l’Agence Union africaine.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Président de la délégation spéciale de la ville de Niamey.

 

Au tout début de l’ouverture, le Haut commissaire à la Modernisation de l’Etat a clarifié les objectifs de la rencontre et le planning des trois journées de formation.

Il a démontré l’importance de la méthode alternative dans le déroulé de la formation.

Il a fini par inviter les participants à respecter la ponctualité, l’assiduité et les échanges mutuels.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la délégation spéciale de la ville de Niamey a insisté sur la nécessité d’outiller les conducteurs de taxis et faba-faba en service afin de les aider à mieux remplir leurs missions.

Il a également souligné l’importance de ces services publics marchands stratégiques qui ont pour mission d’assurer la circulation urbaine et périurbaine, Il disait à juste titre que les conducteurs sont des ambassadeurs et l’œil de la ville de Niamey.

Selon le Président, le bon chauffeur de taxi doit nettoyer et faire réviser le moteur de sa voiture pour garantir la sécurité de ses passagers.

Il doit se comporter bien sur tous les plans. Enfin, il doit garder l’environnement salubre.

C’est autour de ces thèmes que le Président a fait son discours et les conseils d’usage.

Les participants ont été assidus pendant les trois jours de sessions de formation. Ce qui témoigne de l’intérêt que suscitent les thèmes choisis.

La formation s’est bien déroulée dans l’ensemble, ce qui a permis d’atteindre les objectifs assignés.